top of page
Masterclass de piano François-Frédéric Guy (Maison de l'Avocat - Pontoise)
Masterclass de piano François-Frédéric Guy (Maison de l'Avocat - Pontoise)

sam. 20 janv.

|

Maison de l'Avocat

Masterclass de piano François-Frédéric Guy (Maison de l'Avocat - Pontoise)

Ouvert aux étudiants en 3ème cycle, COP, CPES du CRR de Cergy-Pontoise, de l'Ecole Normale de Musique et du CNSMDP Thème de la Masterclass : Beethoven - Chopin

Informations

20 janv. 2024, 10:00 – 18:00

Maison de l'Avocat , 6 Rue Taillepied, 95300 Pontoise, France

À propos

ENTREE LIBRE - GRATUIT

BIOGRAPHIE :

François-Frédéric Guy mène une carrière internationale aux côtés des plus grands chefs comme Philippe Jordan, Kent Nagano, Daniel Harding, Esa-Pekka Salonen, avec des orchestres prestigieux comme les Wiener Symphoniker, l’Orchestre Symphonique de Montréal, l’Orchestre Philharmonique de Radio France, le NHK Symphony Orchestra de Tokyo ou le Philharmonia Orchestra à Londres. 

Curieux de la musique de son temps, il se fait l’interprète de nombreux compositeurs contemporains et donne régulièrement des œuvres en création mondiale. Au cours de la saison 22-23, il donne en création mondiale le nouveau concerto de Tristan Murail à Paris (Orchestre Philharmonique de Radio France), au Barbican de Londres (BBCSO), à l’Elbphilharmonie de Hambourg (NDR Elbphilharmonie Orchester) et à l’opéra de Tokyo (NHKSO). 

Entre 2014 et 2017 il est Artiste en Résidence à l’Arsenal de Metz. Entre 2017 et 2020, il est Artiste associé comme pianiste et chef d’orchestre à l’Orchestre de Chambre de Paris. Depuis 2012, François-Frédéric dirige régulièrement du piano différentes formations dont l’Orchestre Philharmonique Royal de Liège, le Sinfonia Varsovia, l’Orchestre National des Pays de Loire, l’Orchestre National de Lorraine ou l’Orchestre de Chambre de Paris avec lequel il reçoit un accueil triomphal au Théâtre des Champs-Élysées en janvier 2020 lors de l’ouverture de l’année Beethoven du théâtre. 

En septembre 2022, il prend la direction musicale de l’ensemble suisse Microcosme. Il s’est produit récemment à Paris en récital et avec orchestre à la Philharmonie, au théâtre des Champs-Elysées et au Châtelet. On a pu l’entendre également au Wigmore Hall de Londres, à la Philharmonie de Vilnius ou à la Grange au Lac d’Évian. Il a retrouvé Philippe Jordan à Munich avec le Symphonieorchester des Bayerischen Rundfunks (BRSO). 

Il y a quelques mois, il était l’invité de la Seine Musicale, de l’Arsenal de Metz, de l’Orchestre National de Bordeaux dirigé par Roberto Gonzàlez-Monjas, du Wigmore Hall de Londres, de la salle Flagey de Bruxelles, du HRT Symphony Orchestra de Zagreb sous la direction de Pascal Rophé, le NDR de Hambourg à la Elbphilharmonie (Stephan Ashbury), le SWR de Stuttgart (Brad Lubman) et du Seoul Philharmonic sous la direction de Marc Albrecht. Ses deux dernières parutions discographiques (Debussy/Murail et un double album consacré à Chopin) parues chez La Dolce Volta ont été chaleureusement accueillies par la critique. 

Ses prochains concerts le mèneront en Europe, notamment en France, au Portugal où il dirigera du clavier les 5 concertos de Beethoven, au Danemark, en Suisse, en Allemagne, en Angleterre, en Arménie, mais aussi au Japon avec le NHK Symphony Orchestra. 

Partager cet événement

bottom of page